Le défi permanent à relever durant l’interculture est de limiter le risque de perte de nitrates par lessivage suite aux épisodes pluvieux de l’hiver et du printemps.
L’évolution de la sélection en culture de maïs incite les agriculteurs à implanter des variétés précoces voire très précoces qui seront récoltées relativement tôt dans la saison (début - mi-septembre) lorsque les conditions climatiques le permettent.


Dans ce cas de figure de plus en plus fréquemment rencontré, les agriculteurs pratiquant la monoculture de maïs ont encore l’opportunité d’implanter un couvert d’interculture. Le choix de ce couvert se fera prioritairement par sa facilité et sa rapidité d’implantation.

 

Résultats

 

Dernière mise à jour @ 19/12/2017