Description et dégâts

La noctuelle la plus courante dans nos cultures est la noctuelle terricole (Agrotis ségetum) qui attaque les plantules à la base, en creusant une galerie ascendante et en respectant les enveloppes externes. La chenille est grise (1,5 cm) et s’enroule sur elle-même quand on la dérange.

 

La plante flétrit et meurt. Plusieurs plantes successives peuvent être détruite mais les pertes globales sont rarement très importantes (< 3 % de la population).

 

Dégâts de noctuelle terricol

Dégâts de noctuelle terricole

Dégâts de noctuelle terricol

Dégâts de noctuelle terricole

 

Larve de noctuelle terricole

Larve de noctuelle terricole

Dégâts sur la tige (Bris de tige)

Dégâts sur la tige (Bris de tige)

 

La noctuelle gamma (Plusia gamma), une autre noctuelle, une défoliatrice, ne s’est plus manifestée de manière significative depuis plusieurs années.

 

Larve de noctuelle gamma

 

Moyens de lutte

Les attaques sont souvent trop limitées pour justifier un traitement.

Dernière mise à jour @ 18/02/2017